ASSOCIATION DU JARDIN BOTANIQUE DE LA ROCHE FAUCONNIÈRE

Les actions et activités  d' AJBRF

Voici les actions et les activités qu'AJBRF a menées depuis sa création en 2014.
 
Celles qui sont actuellement en cours sont :
        - le projet de gestion
        - la collecte de documents et d'information,
        - l'inventaire des plantes
        - l'iconographie
L'herbier est en suspens et la participation à des manifestations en 2019 n'est pas encore décidée.
PROJET DE GESTION

Le projet de gestion est un document décrivant : l'état zéro du site ; les actions pour sa restauration et sa conservation ; les projets de développement ; les d'activités et animations à conserver, celles à prévoir ; les moyens, les budgets, le planning pour y parvenir ; la gouvernance nécessaire.
Le premier document a été émis par AJBRF en 2014. La priorité à ce moment-là était de sécuriser le site avec une clôture efficace, de  stopper l'envahissement des ronces, de lancer un entretien régulier et de faire l'inventaire des plantes.
En avril 2015, la seconde version du document insistait sur la restauration, l'inventaire, la valorisation culturelle et apportait des éléments concrets. Cette version a été remise au Conservatoire du littoral et à la ville de Cherbourg-en-Cotentin comme base de discussion.
En 2017, la conjoncture de gestion étant différente, le projet de gestion d'AJBRF a été complètement repensé, détaillé et reformulé en une quinzaine de chapitres. Cela étant, au vu de l'intérêt porté à AJBRF en 2018, ce projet va être ré-analysé en 2019 pour être plus en phase avec les sujets qu' AJBRF va porter et soutenir à l'avenir.

REMISE EN ÉTAT

Faute d'autre solution, des membres d'AJBRF ont commencé le déronçage des allées en novembre 2015.
En 2016, des allées complètement bouchées et des escaliers redevenaient praticables. Aidés plusieurs fois de bénévoles, association Orchis, Anglais du Dorset Country Volunteers, les abords des allées et des parcelles ont aussi été dégagés.
En à peine un an, des plantes complètement recouvertes de ronces montraient une forte vitalité et reprenaient un port altier.
Au total, le cumul des heures de remise en état jusqu'en mars 2017 est de 2150 h.

COLLECTE DE DOCUMENTS ET D'INFORMATIONS

Plusieurs membres d'AJBRF avaient connu et visité le jardin du temps du Dr Charles Favier et rassemblé des documents.  En 2017, ces documents ou une copie ont été remis au Conservatoire du littoral (stage de Mathilde Collet) et font désormais partie de l'archivage du Conservatoire.

INVENTAIRE DES PLANTES

La famille Favier avait réalisé un recensement en 1997, actualisé en 1999. Ce recensement est consigné dans deux documents, l'un classé par parcelles et le second par ordre alphabétique des taxons. AJBRF a scanné ces deux dossiers en fichiers pdf. Celui des parcelles a été complété avec un index des parcelles et numéros de page.

AJBRF a commencé l'inventaire des plantes dans le parc dès les premiers dégagements du jardin en 2015. En 2018 les observations de plusieurs membres ont été réunies. Après cette compilation manuelle, la saisie informatique des données d'un millier de plantes identifiées va prendre encore du temps.
A noter que d'autres plantes sont encore indéterminées et d'autre part qu' AJBRF n'a pas pointé systématiquement toutes les plantes.

HERBIER

Dès 2015, un membre d' AJBRF a initié la création de planches d'herbier. Bien que modeste en dimension, cette collection a permis de confirmer la maîtrise de cette technique. Sept planches de cette collection sont des plantes comestibles et ont été exposées à Presqu'île en fleurs 2018 (voir ci-dessous).

ICONOGRAPHIE

Il est nécessaire de construire une iconographie des plantes et de répertorier les photographies. Cela nécessite des prises de photographies multiples, à différentes saisons et à plusieurs moments de la journée selon les emplacements à cause des états végétaux et de l'éclairage. Au final, il s'agit d'en faire le classement et le regroupement par plantes.
En parallèle, la géolocalisation a été expérimentée et malgré la perte de précision à cause du terrain en pente et des frondaisons, elle a commencé à être appliquée. Les méthodologies sont  maintenant acquises.
L'iconographie est un travail titanesque vu le nombre de plantes concernées et cela prendra encore beaucoup de temps.

VISITES PUBLIQUES

En 2016, les allées et escaliers étant en grande partie dégagées, il est devenu possible de faire visiter le jardin.
Ces visites étaient accompagnées, commentées et gratuites. Le nombre de personnes par groupe était limité à 15 visiteurs. Les parcours et les commentaires variaient selon la saison et selon les groupes. Le jardin a ainsi été ouvert de manière limitée aux  Journées du patrimoine en 2016 et en 2017. En 2017, les personnes n'ayant pu faire la visite aux journées du patrimoine ont pu la faire à une date ultérieure et AJBRF a aussi guidé plusieurs groupes d'associations.  Au total, 130 visiteurs auront visité le jardin avec AJBRF en 2017.
Le 3 novembre 2017, Cherbourg-en-Cotentin enjoignait à AJBRF de ne pas admettre de public dans le jardin.

PLANTES COMESTIBLES

Tel était le thème de Presqu'île en fleurs 2018. Pour donner suite à ce thème, AJBRF a recherché les plantes réputées comestibles, et a retenu celles présentes dans l'inventaire de la famille Favier. Une liste a donc pu être établie. Elle a été divisée en deux : les plantes indigènes et communes d'une part et les plantes exotiques d'autre part. Les parties de la plante consommées par l'homme ont été indiquées : feuille, fleur, fruit, graine, racine, etc. Les plantes déclarées comestibles mais pour lesquelles l'évidence de consommation n'a pu être confirmée ont été écartées. La liste des plantes indigènes et communes comprend 36 plantes sans les arbres fruitiers ; celle des plantes exotiques en comprend 78. Ces deux listes ne sont donc pas exhaustives.
Deux planches informatives ont été réalisées sur les bambous et les fougères. Des recettes ont été montrées. Sept planches d'herbier et des photographies de plantes comestibles ont aussi été exposées.

MANIFESTATIONS

AJBRF a été présente aux manifestations publiques suivantes :
    • Forum des associations de Cherbourg en 2015, 2016 et 2017.
    • Journées du patrimoine en 2016 et 2017
    • Presqu'île en fleurs (bisannuelle) en 2016 et 2018.