ASSOCIATION DU JARDIN BOTANIQUE DE LA ROCHE FAUCONNIÈRE


Parc botanique de la Roche Fauconnière

  GÉOSCIENCE

Après le descriptif du parc et ses caractéristiques, pour celles et ceux qui veulent en savoir plus sur la configuration du relief, aborder l'histoire géologique, la nature du sol, la climatologie, les colonnes ci-dessous vous sont destinées.

En résumé :
   Le relief présente un fort dénivelé de 85 m à 25 m sur une largeur maximale de 200 m.
   La Fauconnière est une butte de grès armoricain blanc, une roche ancienne d'environ 400 millions d'années.
   Le sol a une épaisseur de terre végétale parfois mince, toujours bien drainée grâce aux éboulis rocheux.
   Le climat est très modéré avec la grande proximité de la mer et de l'agglomération cherbourgeoise.
   Les températures ont des écarts faibles, les gelées sont peu courantes, rarement longues.
   L'exposition à l'est du flanc de colline constituant le parc est globalement favorable.
   Les reliefs voisins peuvent accentuer les effets du vent, ou protéger le jardin selon les directions.

Le parc de la Roche Fauconnière vu de la montagne du Roule

Extrait carte topographique IGN


Topographie

La carte montre les courbes isométriques tous les 10 m. L'altitude varie de 25 à 85 m orientée en descendant de l'ouest vers l'est. Les dénivellations sont fortes : 55 m sur une distance horizontale de 180 m. La pente moyenne est de 30%.  Les pentes maximales sont entre 60 et 75%.

  L'orientation de la pente à l'est accentue le réchauffement sous le soleil matinal et l'augmentation rapide de la température. C'est également sur ce versant que se font les entrées d'air maritime par effet de brise en milieu et en fin de journée, tempérant les fortes chaleurs éventuelles et apportant fraîcheur et humidité bénéficiant surtout aux grands arbres.
Géologie

Comme celle de la montagne du Roule, la roche de la butte de la Fauconnière est un grès armoricain. Ce grès provient du sable de la mer ordovicienne. Durant l'ordovicien, de - 444 à -  488 millions d'année, le supercontinent Gondwana est bordé de mers les plus profondes connues. Les surfaces continentales augmentent créant des mers peu profondes. Ce sera le développement et la forte multiplication des organismes marins. L'activité volcanique reste aussi très présente.
A l'ordovicien inférieur, les grains de sable formeront par agglomération et cimentation des roches sédimentaires : calcaire, schistes et grès. Les grès sont les roches qui subiront les plissements importants de la chaîne hercynienne à -360 à -250 millions d'années. Il s'ensuit des recristallisations produisant un grès dur et dense composé de quartzite. Ce grès blanc émerge ici et là sur le plateau armoricain.
 La vallée de Quincampoix résulte de la combinaison des mouvements telluriens et de l'érosion hydrique qui a creusé le massif  et provoqué des éboulements rocheux.


Grès armoricain blanc affleurant.
Climatologie

Le climat est maritime tempéré, modulé par la proximité de la mer et par le voisinage de l'agglomération.

Relevés à Cherbourg, sur 3 décennies 1981-2010
Température moyenne mensuelle entre 3,2 °C et 19,7 °C
En moyenne 19,7 jours/an avec température sous 0°C
Pluviométrie moyenne mensuelle de 47,6 à 110 mm
Hauteur moyenne annuelle de pluie sur la période : 882 mm.
En moyenne 132,5 jours/an avec pluie >1mm,
  dont 61,2 jours avec pluie >5mm et 28,4 jours  >10mm.
Durées mensuelles d'ensoleillement variant entre 51 et 213 h.
Nombre annuel moyen de jours avec ensoleillement nul : 85 J
et moyenne de 14 J/mois en novembre, décembre et janvier.

Pédologie

Le parc contient des affleurements rocheux et des zones d'éboulements comblés d'alluvions et de sédiments.
Grès, argile, limon, loess et humus forment les sols du parc. Les profondeurs de sol meuble sont parfois très faibles. Les éboulis rocheux constituent un bon drainage. Globalement la rétention d'eau est donc faible.
Le PH est acide, ~5,5.

Aérologie

L'orientation de la vallée de Quincampoix où coule la Divette contraint les vents du sud et du nord. En tourbillonnant les vents du sud sont violents et affectent les grands arbres.
Le relief affecte fortement le vent et la configuration autour du parc est trop particulière, aussi nous ne fournirons pas de données sur le vent.

Nota

Dans le parc la température, l'humidité, la pluie, le vent sont très variables d'un point à un autre.